Faire sa pub sur Google : les liens sponsorisés “Adwords”

Le référencement payant sur Google permet d’obtenir rapidement un fort trafic sur son site internet grâce à des liens « sponsorisés », liens qui apparaissent en première page des résultats du moteur de recherche.
Google-Adwords_Logo

Le référencement payant (en anglais SEA, Search Engine Advertising) consiste en l’achat par un annonceur (vous) de mots clés auprès d’un diffuseur (le moteur de recherche) via son service de publicité (Google Adwords, Microsoft AdCenter, Yahoo Sponsored Links).

Une campagne de référencement payant consiste à payer Google pour qu’il affiche vos annonces commerciales en première page lorsque les internautes font des recherches sur les mots clés que vous avez sélectionnés. Ces annonces se nomment des “liens sponsorisés“.

Dans la capture d’écran ci-dessous, on constate qu’une requête (le mot “SEO”) a généré l’affichage de résultats “naturels” (non encadrés) et de liens sponsorisés (mis en valeur ici par un encadrement jaune). Google nous permet de distinguer les deux types de résultats de recherche en plaçant une pastille “Annonces” sur les liens sponsorisés.

L’affichage de ces liens sponsorisés ne coûte rien à l’annonceur. C’est seulement quand l’internaute clique sur un lien que Google facture la publicité (ce que l’on nomme le CPC,« Coût par Clic »).

liens-sponsorises-google-adwords

A quels moments est-il intéressant pour un praticien de mener une campagne de liens sponsorisés ?

Sachant que chaque clic coûte généralement entre 15 cts et 1 euro (coût variable selon de nombreux paramètres des algorithmes d’Adwords), il faut bien considérer qu’une campagne de liens sponsorisés est un investissement publicitaire non négligeable.

Il s’agit donc de bien en évaluer l’intérêt commercial pour votre activité (le ROI : retour sur investissement) et, en cas de lancement d’une campagne, de suivre toutes les recommandations techniques vous garantissant une efficacité maximale.

On peut donc se demander à quel moment, dans le cycle commercial d’un praticien, une campagne publicitaire est opportune.

1 – Lancer une campagne de liens sponsorisés Adwords à l’occasion du lancement de votre site internet

Lors du lancement de votre site internet, le nombre de visites sur celui-ci sera a priori très réduit. C’est normal, peu de personnes le connaissent. Google va l’indexer, c’est-à-dire le référencer parmi sa bibliothèque des sites existants. Mais pour que Google puisse un jour le positionner en bonne place dans ses résultats naturels de recherche (ce qui augmentera le nombre de visiteurs), il vous faudra d’abord respecter certains critères. Parmi ces critères figure… le nombre de visites qu’enregistre votre site (c’est logique, plus votre site enregistre de visites, plus Google peut estimer qu’il intéresse les internautes) ! Mais c’est malheureusement un cercle vicieux !

Peu de visites = mauvais positionnement sur Google. Mauvais positionnement = peu de visites !…

Pour rompre ce cercle vicieux, il vous faut, au lancement de votre site, oeuvrer pour créer artificiellement du trafic. Pour cela, le lancement d’une campagne de liens sponsorisés est une solution efficace. Moyennant une dépense d’une centaine d’euros, vous pouvez générer rapidement 200 à 300 visites.

Les éditeurs de site, c’est-à-dire les solutions en ligne qui vous permettent de créer un site internet, l’ont bien compris. Il n’est pas rare que les forfaits d’hébergement de ces éditeurs s’accompagnent d’offres Adwords. Par exemple, chez Wix, pour tout achat d’un forfait type « Combo » (120 euros/an), vous bénéficiez d’un bon d’achat Adwords de 75 dollars. Il vous suffit alors d’ajouter une trentaine d’euros pour lancer une campagne publicitaire (car Google réclame un budget minimal de lancement de campagne d’environ 100 euros).

2 – Lancer une campagne Adwords à l’occasion d’opérations commerciales ponctuelles

Une campagne publicitaire sur un moteur de recherche n’a d’intérêt économique que si elle est de relative courte durée. L’idée est de miser beaucoup sur un court laps de temps pour se garantir la pole position sur le moteur de recherche au moment précis où les internautes recherchent votre service.

Prenons l’exemple d’une campagne publicitaire lancée pour la Saint-Valentin.

Vous souhaitez proposer une offre spéciale pour cet événement, par exemple des cartes cadeaux accompagnées d’un joli bouquet de roses, et ce grâce à un partenariat habilement négocié avec le fleuriste à deux pas de votre résidence.

Vous allez commencer par vous renseigner sur la période du pic de recherche internet correspondante à la St-Valentin. Allez hop, petite recherche sur Google : « tendances google st valentin » et « pic de recherche saint valentin ».

Ces recherches vont vous permettre de trouver des articles relatant les données partagées par Google sur l’impact de la St-valentin dans les statistiques de recherche, et d’autres infos intéressantes. En voici quelques unes :

  • Les 2/3 des Français fêtent la Saint-Valentin ;
  • le panier moyen est estimé à 100 euros (femmes) et 150 euros (homme) ;
  • 52% offrent un cadeau, tandis que 20% sortent et 26% font les 2 ;
  • Internet est le premier moyen de recherche de cadeaux ;
  • la Saint-Valentin crée le plus fort pic de requêtes, loin devant les fêtes des Mères, des Pères ou des Grands-Mères ;
  • les cartes cadeaux représentent une demande forte et toujours en croissance ;
  • il y a 2 fois plus de requêtes pour des cadeaux masculins que féminins ;
  • la Saint-Valentin se distingue par des achats d’impulsion (commande en ligne, livraison rapide) ;
  • les français anticipent peu, les requêtes s’affolent quelques jours avant l’événement ;
  • 25% des achats ont lieu le jour de la St-Valentin.
Trafic internet Saint-Valentin2017-300x201
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Que peut-on en conclure concernant le projet d’une campagne Google Adwords ?

  • il sera inutile de démarrer la campagne trop tôt (15 jours avant maxi), et il sera préférable de mettre les plus gros budgets sur la semaine qui précède ;
  • il pourra être intéressant de prévoir plusieurs annonces et offres ciblant différemment les hommes et les femmes ;
  • il faudra privilégier la navigation sur smartphone ;
  • il faudra permettre un achat en ligne et une livraison garantie et discrète ;
  • il ne faudra pas se démarquer par des tarifs accessibles, mais au contraire proposer des offres luxueuses ;
  • il pourra être intéressant de nouer des partenariats (fleuriste, parfumeur, restaurant…) pour être présent sur plus de requêtes et disposer d’une offre alliant l’objet à consommer immédiatement (resto, parfum, fleur, bijou…) et le cadeau à consommer plus tard (carte cadeau massage).

En conclusion

Lancer une campagne de liens sponsorisés est un investissement qui se chiffre à un minimum de 100 euros. Si vous réalisez plusieurs campagnes dans l’année (Saint-Valentin, Noël, Fêtes de mères…), vous devrez prévoir un budget de plusieurs centaines d’euros par an. Sans compter qu’il vous faudra faire appel à une personne compétente qui saura mettre en place une campagne efficace : choisir les bons mots clés, rédiger les bonnes annonces, adapter votre site à ces annonces, paramétrer les réglages de la campagne.

Néanmoins, ces campagnes restent relativement peu coûteuses en comparaison des tarifs demandés par d’autres supports de communication, par exemple les encarts publicitaires dans les quotidiens locaux, dans des cartes touristiques, dans des magazines ciblés… Ces encarts coûtent à eux seuls plusieurs centaines d’euros pour une efficacité très discutable.

Mon expérience est celle-ci : un praticien peut raisonnablement faire le choix de lancer une à deux campagne(s) par an : une au lancement de son site internet, durant 1 ou 2 mois, puis une autre au moment d’un évènement commercial important, comme la Saint-Valentin, durant 15 jours à 1 mois selon l’évènement. Cet usage modéré, ponctuel et ciblé, garantit le maximum de ROI (Retour sur investissement).

En conclusion de la conclusion...

Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus, je vous propose de visionner les deux vidéos ci-dessous, issues du web, qui vous apporteront un éclairage complémentaire et des précisions sur le fonctionnement des campagnes de liens sponsorisées Google Adwords.

François Cordier

François Cordier est l'administrateur de ce blog. Dans la vraie vie, il est formateur et conseiller freelance en communication, et a accompagné depuis 10 ans de nombreux praticiens et thérapeutes dans leur développement commercial.

Regarder toutes les publications

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Participez !

Vous êtes les bienvenues pour participer à ce blog : une idée, un commentaire, un article, un témoignage ? Partagez !

Newsletter mensuelle

Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar