Karine Angebault, praticienne de massage bien-être installée à Dijon, a réussi à atteindre l'ancien seuil du chiffre d'affaires de la micro-entreprise, soit 35000€. Si son sens relationnel et commercial, la qualité de sa pratique et son organisation lui ont permis de vivre de son métier, cette intense vie professionnelle n'a pas été sans quelques désagréments...

Massage, vous avez dit massage… Oui, on peut en vivre !

Voici le témoignage de Karine Angebault, praticienne de massage bien-être installée à Dijon, qui a réussi à développer une pleine activité, avec un chiffre d’affaires qui a côtoyé les 35000€, c’est-à-dire l’ancien plafond du statut d’autoentrepreneur (plafond actuellement porté à 70000€ en prestations de services).

Partie de zéro, comment s’y est-elle prise pour atteindre ce chiffre d’affaires ?

Dès le début de son activité, elle a choisi de s’orienter vers les prestations aux particuliers et a donc loué un salon de massage à Dijon. Pour développer son chiffre d’affaires, elle a su mettre en place une vraie approche commerciale :

  • elle a valorisé fêtes et anniversaires en proposant des cartes cadeaux ;
  • en «petite futée», elle a mis en place une offre parrainage : elle offre un temps de massage supplémentaire ou un cadeau de bienvenue à chaque nouveau client, mais aussi au parrain !
  • à l’écoute et impliquée, elle a fidélisé ses clients par l’attention accordée et des offres d’abonnement ciblées ;
  • elle a pris le soin de se créer un fichier clients qui lui permet de suivre au plus près les rythmes et attentes de chacun.

C’est ce sens relationnel et commercial, authentique et efficace, acquis par l’expérience, soutenu par le bouche à oreille, qui lui a valu sa réussite et le fait, assez rare, d’atteindre son plafond en chiffre d’affaires.

Praticienne référencée au petit futé

Sans le savoir, Karine a été évaluée par une équipe du célèbre guide touristique. Qu’elle n’aie pas été prévenue en amont coule de source, mais qu’elle n’aie pas été informée ensuite est quand même étonnant. Karine a découvert par ses clients ce référencement ! Le fait d’être citée par Le Petit Futé, à défaut d’avoir un impact probant sur son activité, est quand même plutôt flatteur ! Karine précise quand même qu’elle s’en est servie comme d’une référence qualité dans le cadre de ses démarchages en entreprise.

logo le petit futé

« A trop s’investir, à trop donner, on s’oublie ! »

Dire oui à ses clients, multiplier les séances, faire un bon chiffre d’affaires, c’est bien, mais attention au surmenage et aux mauvaises surprises… Car si Karine a atteint en 3 ans un haut niveau d’activité, dont elle peut être fière, elle nuance également cette réussite : « du massage, on peut en vivre, mais… » Car il y a un mais… Pour réussir, elle a dû s’investir totalement, en travaillant du lundi au samedi ! Elle a alors senti que sa vie privée lui échappait, qu’elle n’était plus disponible pour ses proches. 

Dans le même temps, elle s’est heurtée à des demandes “louches” de plus en plus fréquentes. Après une petite enquête, elle s’est s’aperçue que venait de s’installer dans sa rue une concurrente chinoise dont les prestations, bien qu’en apparence similaires, différaient dans leur finalité…

Son site étant en première page sur internet, elle a donc subi de nombreux appels téléphoniques, jusqu’au ras-le bol ! C’était la goutte qui a fait déborder le vase : surmenage et insécurité l’ont alors décidé à se recentrer sur ses besoins et ceux de sa famille. Elle a alors arrêté son activité en cabinet pour s’orienter aujourd’hui vers d’autres marchés : les hôtels et les entreprises.

Contact

Un grand merci à Karine pour ce moment de partage ! Pour contacter Karine Angebault : auxangesmassage@gmail.com

Sylvie Garibal

Sylvie Garibal est la community manager de ce blog. Dans la vraie vie, elle est praticienne de massage bien-être, en cabinet, en entreprise et dans un hôtel, et est également formée en gymnastique sensorielle et psycho-pédagogie perceptive.

Regarder toutes les publications

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Participez !

Vous êtes les bienvenues pour participer à ce blog : une idée, un commentaire, un article, un témoignage ? Partagez !

Newsletter mensuelle

Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar