Michelle Serres est praticienne en thérapies énergétiques à Fontaine-lès-Dijon, en Côte-d'Or. Elle partage dans cet interview son parcours professionnel et tout particulièrement son expérience depuis 4 ans au sein d'un réseau BNI (Business Network International - réseau d'affaires international).

Quoi ? Une praticienne dans un BNI ? Depuis 4 ans ?

Quand mon collègue Thierry, à l’imprimerie, m’a dit cela, que dans son groupe BNI il y avait une énergéticienne, je suis tombé à la renverse (comme c’est un blagueur, j’ai douté un peu de ses dires et je ne suis pas tombé pour de vrai…). Une praticienne de massage bien-être dans un BNI, passe encore. C’est une technique connue, comprise, mieux acceptée. Mais une “énergéticienne”, au milieu des patrons dijonnais… Avec Sylvie, ni une, ni deux, on a donc interviewé Michelle, et force est de constater que Thierry avait dit vrai ! Michelle Serres est une praticienne en thérapies énergétiques qui a su amadouer et convaincre les 40 autres membres de son groupe BNI ! Chapeau bas !

Un BNI, c'est quoi au juste ?

Un BNI, c’est un réseau d’affaires professionnel. Sur le blog, le sujet a été traité dans le détail lors d’un précédent article à retrouver sur cette page : BNI, RÉSEAU D’AFFAIRES PROFESSIONNEL. Nous publierons dans quelques jours l’interview de Christophe Thevenot, imprimeur à Dijon et président d’un groupe local BNI.

Un(e) praticien(ne) peut-elle rentabiliser son adhésion annuelle au BNI ?

Michelle Serres témoigne que oui ! Les recommandations dont elle bénéficie, les séances délivrées aux membres du réseau, et au sein des entreprises du réseau, lui permettent de rentabiliser en quelques mois les 1500 euros (droit d’entrée + cotisation + petits déjeuners) du “ticket BNI”. Michelle témoigne aussi que le réseau lui permet de sortir des quatre murs de son cabinet, de rencontrer d’autres personnes, d’autres univers. C’est probablement également ces rencontres qui lui ont permis d’évoluer dans sa communication, de travailler sur l’image qu’elle communique.

Un triple challenge

Pour un(e) praticien(e), faire partie d’un groupe BNI est un triple challenge : financier, comme nous venons de l’aborder, mais aussi relationnel ! Un praticien doit être solidement ancré dans sa pratique, car il pourra être confronté à des publics qui seront loin d’être acquis à sa cause. Il devra donc être convaincu et convainquant ! Un BNI implique également de se présenter chaque semaine à tout le groupe, sur des timings de 1 ou 10 minutes. Rares sont les personnes à l’aise sur cet exercice, qui s’avère souvent être un vrai dépassement de soi.

Carte de visite : la version perchée et la nouvelle version

Revenons à Michelle, qui évoque l’évolution de ses outils de communication, en particulier de sa carte de visite. Elle le dit elle-même, il y a une version perchée, celle des débuts, alors à son image, conçue pour elle mais qui ne communiquait bien qu’avec d’autres “perchés”. Et puis, il y a la version actuelle, qui met en avant son nom, qui communique une image très différente, plus épurée, professionnelle mais tout autant représentative de ce qu’est Michelle aujourd’hui.

Carte de visite Michelle Serres
La première carte de visite
carte-michelle-serres
Carte actuelle

Contacter Michelle Serres

Une fois de plus, merci à Michelle Serres d’avoir joué le jeu de cet interview ! Vous pouvez retrouver Michelle Serres sur son site www.michelleserres.fr ou au 06 80 56 77 83 et suivre sa page facebook.

François Cordier

François Cordier est l'administrateur de ce blog. Dans la vraie vie, il est formateur et conseiller freelance en communication, et a accompagné depuis 10 ans de nombreux praticiens et thérapeutes dans leur développement commercial.

Regarder toutes les publications

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Participez !

Vous êtes les bienvenues pour participer à ce blog : une idée, un commentaire, un article, un témoignage ? Partagez !

Newsletter mensuelle

Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar